Bulle de Vie

← Retour au journal

octobre 2020

Automne

L'automne est arrivé à une vitesse... Encore trop tôt pour mettre le chauffage. J'ai l'impression que l'humidité s'infiltre jusque dans mes draps. J'ai froid. Tout le temps. Le jour, la nuit. Je dors avec un pull et des chaussettes. Je m'emmitoufle dans une grosse écharpe la journée. C'est ma façon de trouver confort et réconfort. C'est mon côté félin. Quand quelque chose me manque, quand le puzzle est incomplet et que je me creuse, je vais le chercher dans les objets et, plus généralement, les vêtements. Si tout va bien, on m'enlève le plâtre la semaine prochaine. Je compte (...)

Liberté

Maman m'a poussé sur un fauteuil roulant pour m'éviter une nouvelle chute en béquilles sur le sol lustré de l'hôpital. J'avais l'impression d'être de nouveau sa petite fille en poussette. Je me suis plongée dans un souvenir d'enfance où nous chantions en allant (ou en revenant) des courses. La Shoop Shoop Song. Maman prenait de l'élan et sprintait en ligne droite. On riait comme des folles, cheveux au vent. Et à la pente, je levais les bras et elle lâchait la poussette qui partait à toute vitesse. C'était grisant. Je suis libre, tellement libre depuis que l'on m'a enlevé le (...)

Peau de départ

Je n'arrive pas à croire que je n'ai plus à me connecter ou à aller travailler le matin. Ça y est, l'aventure est terminée. La page est tournée. Je suis en "vacances" ou, plus officiellement, au chômage. Cela fait des années que cela ne m'était pas arrivée et, c'est difficile à croire, mais la discipline de l'emploi me manque déjà. Je n'arrive pas à décrocher du rythme. Tout mon corps me crie de me reposer ; ma tête me hurle de rester dans l'action. Je me réveille toujours à la même heure. Je regarde la chaise vide où étaient posées mes affaires et, là, je me rappelle (...)

Rafraîchissement

L'école m'a fait parvenir mes identifiants. Je suis officiellement étudiante ! J'ai pris un rendez-vous pédagogique avec mon professeur principal. Aucun rendez-vous n'était disponible avant un mois. Il ne faudrait pas que je rencontre de difficultés d'ici-là car ça me parait loin. C'est tout nouveau pour moi alors j'espère que je m'en sortirai. Ce format de cours me permet d'être vraiment autonome et d'organiser ma vie personnelle en parallèle. Cela tombe plutôt bien pour gérer les séances de kinésithérapie. Conduire n'est pas fun. Je suis obligée de tenir le poids de ma (...)