Bulle de Vie

← Retour au journal

novembre 2020

Lune bleue

Le mois d'octobre est crucial dans ma vie. C'est une période que je redoute toujours un peu parce que je ne sais jamais à quoi m'attendre alors qu'elle marque systématiquement la fin ou le début d'un cycle. C'est un mois qui pince. D'ici le 31, je perds ou je gagne... Mais je crois que 2020 n'est finalement qu'un très, très long mois d'octobre. Qui pue du cul. La décision du reconfinement ne change pas grand chose au rythme que j'avais jusqu'à présent. Après avoir vécu la première vague en télétravail, mon retour au grand air s'est rapidement soldé par un accident qui m'a (...)

Holbox

A l'heure où j'écris, je devrais être sur une plage d'Holbox avec de nouvelles copines. Je réalise tout juste ce que me coûte d'avoir renoncé à ce voyage et aux synchronicités que je manque pour la troisième fois de l'année. Et cette fois, ça ne passe pas. C'est violent comme je me déteste, comme j'ai envie de me jeter contre les murs. Une part de moi s'en veut énormément d'avoir dû annuler ce voyage que j'attendais. Parce que je rêve d'aller visiter les sites archéologiques mexicains. Je rêve de vacances lointaines et ensoleillées. Je rêve de dormir à moitié nue et de (...)

Chiquilá

Ecrire tout ce que j'avais sur le coeur hier m'a fait beaucoup de bien. Je suis encore en train de digérer les faits. Je travaille à la prise de recul et au lâcher-prise qui doivent aller avec. A quoi bon brûler mon énergie pour des choses que je ne peux pas contrôler ? Ce n'est pas juste le voyage. Le Mexique ne va pas disparaitre de la carte demain. Je pourrai y aller quand tout ira mieux si l'opportunité se présente. C'est, entre autre, cette histoire de synchronicité (impliquant une personne en particulier) qui m'a achevée et frustrée. Qu'est-ce que j'ai fait pour mériter une (...)