Bulle de Vie

← Retour au journal

janvier 2021

Être à moi

J'ai commencé l'année avec l'émerveillement de la neige en ouvrant mes volets. Mes premiers mots de l'année ont été : "Oh la vache !" et j'ai eu envie que toute cette année soit faite de petits miracles à base de "Oh la vache !". J'ai fait quelques photos et me suis retrouvée avec une palette graphique dans les mains. J'ai passé des heures à gribouiller. Ma mère a utilisé un de mes dessins en guise de carte de voeux pour ses contacts. Depuis combien de temps n'avais-je pas perdu la notion du temps qui passe par candeur, par plaisir ? Si je n'avais pas si peur de me retrouver (...)

Blacklists

Je ne suis qu'en milieu de semaine et je suis déjà rincée. Je vais juste poser ça là, et, quand il me prendra l'envie de me relire (ce qui m'arrive parfois mais je pense qu'on le fait tous un peu), je verrai peut-être les choses différemment... Qui sait, je serais peut-être même contente de me dire que je m'en suis sortie et relevée ? Pour changer un peu, j'ai eu le droit à une nouvelle visite de mon voisin. J'ai immédiatement appelé la police qui a été réactive. Il a au moins le mérite d'être inventif car il s'est trouvé un nouveau jeu. Comme d'habitude, il s'est excité (...)

A mi-chemin

J'ai commencé un nouveau travail il y a deux semaines. J'étais contente de recevoir cette offre dans le contexte actuel. Le processus de recrutement a été très rapide et je savais que ça marcherait. Je suis soulagée d'avoir eu une opportunité au milieu de l'incertitude économique. Je n'ai pas envie de m'attarder sur le fait que le poste ne m'intéresse pas plus que ça, que l'intégration est étrange. Pour une fois, je n'ai pas envie de me poser de question existentielle. Aucune envie de m'impliquer, de me dépasser. J'ai juste trouvé une façon comme une autre d'occuper mes (...)